Les jeux pour enfants innocents deviennent mortels dans la série coréenne qui est n ° 1 sur le service de streaming netflix.

L’émission n°1 sur Netflix en ce moment est une série coréenne au nom étrange. Squid Game, qui a commencé à être diffusé le 17 septembre, est une série de neuf épisodes sur un monde où les jeux pour enfants deviennent mortels. Squid Game est le premier drame coréen à atteindre la première place sur Netflix, atteignant le cap quatre jours seulement après sa sortie. C’est sanglant et violent, mais c’est aussi très addictif. Voici ce qu’il faut savoir sur l’émission très populaire.

Avertissement : spoilers mineurs à venir, même si je n’expliquerai que les bases de la série, pas qui vit ou meurt.

Qu’est-ce que Squid Game?

Squid Game se concentre sur un groupe de personnes désespérément endettées en Corée du Sud. Ils sont d’abord entraînés dans un tournoi mortel de jeux pour enfants, mais nombre d’entre eux se portent volontaires pour revenir, réalisant que les jeux peuvent être leur seule chance de gagner l’argent dont ils ont besoin pour survivre. Des sommes importantes sont en jeu : 45 milliards de won sud-coréens, ce qui se traduit par 32 million d’euros (27 millions de livres sterling, 52 millions de dollars australiens, 38 millions de dollars américains). Mais les chances de survie ne sont pas bonnes.

Vous obtiendrez des flashbacks de Hunger Games en regardant Squid Game, et il y a des retours en arrière pour Hostel et d’autres films d’horreur lorsqu’un groupe de riches VIP masqués vient parier et applaudir les morts. Mais Squid Game ne ressemble pas à un imitateur – c’est une série dramatique/d’horreur bien faite. Des histoires riches sont développées non seulement pour les candidats désespérés, mais pour ceux qui dirigent le jeu. Assurez-vous de ne pas manquer l’épisode final, qui est une véritable montagne russe.

 

Que signifie le nom Squid Game ?

Dans le premier épisode, le personnage principal Seong Gi-hun (joué par Lee Jung-jae) explique que Squid Game était un jeu que les enfants de son quartier jouaient autrefois sur un terrain en forme de calmar. C’est un peu comme une version élaborée de tag. Pas de spoilers, mais le Squid Game lui-même finit par apparaître dans le tournoi mortel.

Pourquoi devriez-vous regarder Squid Game ?

Il ne fait aucun doute que la série a un thème sombre et que le sang gicle librement. Regarder des jeux d’enfants se transformer en batailles mortelles est énervant, et ce n’est pas pour tout le monde. Mais les personnages sont bien développés et l’action avance vite et ne s’arrête jamais longtemps.

 

Le personnage principal Seong Gi-hun est un père désespéré qui est facile à enraciner, mais il n’est pas parfait – il y a un épisode déchirant où ses actions mènent à une perte déchirante. Et il n’est pas seul – les autres candidats incluent un homme âgé qui devient le grand-père du groupe, un réfugié nord-coréen, un gangster avec un tatouage de serpent sur le visage et un homme très instruit qui était la fierté de sa ville natale, mais n’a pas pas tout à fait à la hauteur de son potentiel.

Les personnages sont présentés rapidement et en douceur, puis les jeux commencent. Une fois que vous avez regardé un épisode, il est difficile de ne pas revenir sans cesse, ne serait-ce que pour voir qui survit au prochain jeu tordu. Et puis… cette fin.

 

Comment pouvez-vous regarder Squid Game ?

Vous aurez besoin de Netflix pour vous connecter à la série de neuf épisodes. Squid Game est un drame original de Netflix, réalisé en Corée du Sud, mais il est doublé en anglais et en français. Et contrairement à certaines émissions où le doublage laisse un peu à désirer, il s’agit d’un travail de premier ordre. Les téléspectateurs n’oublient jamais que le spectacle était à l’origine en coréen, mais les doubleurs, dont beaucoup sont des doubleurs américains expérimentés d’origine coréenne, sont excellents.

Squid Game aura-t-il une saison 2 ?

Les neuf épisodes de Squid Game sont déjà sur Netflix, donc si vous avez neuf heures à perdre, allez-y et faites-vous plaisir. Avertissement concernant le contenu : il s’agit d’une émission sanglante et violente. Quand les gens perdent ces jeux d’enfants innocents, ils meurent, souvent horriblement. C’est à vous de décider si vous voulez voir cela dans une frénésie de neuf heures, ou si vous allez avoir besoin d’espacer votre visionnage et de prendre des pauses pour la santé mentale. (L’épisode des billes est particulièrement lourd.)

Une fois que vous avez regardé toute la série, ne gardez pas espoir pour une deuxième saison. Le scénariste / réalisateur Hwang Dong-hyuk a déclaré à Variety qu’il pourrait revenir au cinéma avant de penser à une suite de Squid Game. « Je n’ai pas de plans bien élaborés pour Squid Game 2 », a-t-il déclaré à Variety. « C’est assez fatiguant rien que d’y penser. Mais si je devais le faire, je ne le ferais certainement pas seul. J’envisagerais d’utiliser une salle d’écrivains et je voudrais plusieurs réalisateurs expérimentés. »

Si vous aimez Squid Game, vous aimerez aussi…

Squid Game a des éléments de The Hunger Games dans son format de compétition. Cela rappelle également Battle Royale, un film japonais de 2000 où des collégiens doivent se battre jusqu’à la mort en utilisant des armes aléatoires. C’est aussi un peu comme le film Snowpiercer de 2014, dans lequel les gens se battent pour survivre dans un train sans fin traversant un monde apocalyptique gelé. (Snowpiercer est devenu plus tard une série télévisée.) Et l’émission japonaise en trois épisodes, Alice in Borderland, présente des étudiants transportés dans un monde parallèle où ils doivent jouer à des jeux pour survivre.

Certains prétendent que Squid Game est étrangement similaire à un film japonais de 2014, As The Gods Will, réalisé par Takashi Miike. Ce film lui-même est basé sur un manga japonais. Il s’agit également d’un tournoi de la mort utilisant des jeux d’enfance et semble avoir des scènes très similaires, y compris une poupée qui tourne et essaie d’attraper les joueurs en mouvement.

Commentez via Facebook