Une photo parfaitement synchronisée capture la pleine lune encadrée par l’Arc de Triomphe

0
55

L’astrophotographe français Thierry Legault est toujours à la recherche de quelque chose de spécial. Alors qu’il a travaillé sur des projets extraordinaires dans le passé, sa dernière photo prouve qu’un peu de diligence raisonnable peut rapporter gros. Prise juste après Pâques, l’image capture la pleine lune parfaitement centrée dans l’emblématique Arc de Triomphe de Paris.

Brillant brillamment dans le ciel, la pleine lune est clairement visible. Sa lueur jaune-orange est indubitable et le ciel clair permet à ses cratères de se détacher à la surface. Les rangées d’arbres qui bordent les Champs-Élysées attirent directement le regard vers la Lune nichée dans le célèbre monument.

Full Moon Framed in the Arc de Triomphe by Thierry Legault
Impressionnant, Legault a capturé la scène en une seule exposition. Selon son Twitter, il n’y a pas d’empilement d’images, juste une bonne recherche et des compétences photographiques. Legault dit à My Modern Met qu’il vérifie souvent la direction du lever et du coucher de la lune pour voir si le corps céleste fera une apparition sous l’arche. Dans ce cas particulier, il était hors de la ville pour passer Pâques avec sa famille après avoir photographié la Lune se couchant derrière la Tour Eiffel. Pendant son absence, il s’est rendu compte que la Lune se coucherait sous l’Arc de Triomphe dimanche soir à 22h10. Il savait qu’il devait être de retour en ville à ce moment-là. « Mon train de retour vers Paris m’a laissé dans la banlieue sud de Paris à 20h15. et j’ai eu juste le temps de prendre ma voiture et de courir jusqu’à l’Arc de Triomphe », raconte l’astrophotographe.

Une fois sur place, il devait prendre une décision. Soit il pouvait se tenir parfaitement centré au milieu de la rue, mais risquer d’avoir des feux tricolores au milieu de la photo, soit se tenir légèrement décentré. Au final, il a choisi de décaler légèrement vers la droite et d’éviter la distraction des feux.

Il espère que sa photographie rappellera aux gens la beauté de la Lune, qu’elle soit encadrée par un monument célèbre ou non.