Dites non au stress avec le sport

0
71

Bouger pour déstresser, voilà une bonne idée ! Le sport permet en effet de se dépenser, de garder la forme, mais surtout, de combattre le stress. Comme l’activité physique stimule la production d’endorphine, cela assure en effet un état de sérénité, ce qui réduit de manière conséquente les crises d’angoisse. Reste à savoir pour quels exercices opter.

Les sports doux

Le yoga est surement le plus connu et le plus apprécié des sports antistress. En plus d’apporter un sentiment d’apaisement et de libérer l’esprit, les différentes postures du Yoga, dits « asanas », aident à soulager les maux de dos et à dénouer les tensions musculaires, qui peuvent également être sources de stress. On adhère à ce sport hors du commun et on opte pour deux séances par semaine pour profiter au mieux de ses bienfaits. Le Tai-chi est tout aussi intéressant, car il allie la relaxation avec les bienfaits de la gymnastique et des arts martiaux. Dans le même style, le Qi Gong se base sur un travail de la respiration et quelques mouvements ciblés permettant de gagner en souplesse et en endurance.

Les sports aquatiques

Idéales pour les personnes qui ne supportent pas toujours les inconvénients des sports d’endurance comme la transpiration ou les crampes musculaires, ces activités dites douces permettent notamment de travailler sa respiration et ainsi, de réduire les états de stress. La brasse et le dos crawlé sont notamment d’excellents antistress et pour ceux qui recherchent une autre façon de se dépenser sous l’eau, il reste l’aqua running ou l’aqua cycling qui requièrent l’utilisation d’un tapis de course et d’un vélo aquatique. L’aquagym est un incontournable tandis que l’aqua crunch, pour sa part, allie les bienfaits du fitness et de la natation et permet de travailler ses abdominaux tout en profitant de la fraicheur de l’eau.

Les sports d’endurance

Dans la liste des sports d’endurance les plus efficaces, l’on citera la course à pied et la marche. Les sports de marches aident en effet à relâcher la pression, à se vider l’esprit et surtout à arriver à ce que l’on appelle « fatigue saine ». Après la séance, le corps est éreinté, mais l’esprit est apaisé, ce qui favorise l’endormissement. Pour profiter des bienfaits déstressants du footing et de la marche, il faudra compter entre deux à trois séances par semaine.

Le vélo est tout aussi intéressant, car il permet de maintenir le niveau d’énergie au plus haut tout en faisant baisser la pression artérielle et de tonifier les muscles. La respiration est également travaillée et dès qu’elle est plus mesurée, cela influe directement sur le stress. Enfin, pour ceux qui aiment les sports de contact, le kick-boxing permet de se défouler et de se débarrasser des émotions négatives.

Cette liste est non exhaustive, car ce ne sont pas les seuls sports antistress. Que l’on choisisse d’opter pour les sports doux, les sports aquatiques ou les sports d’endurance, il faudra se rappeler d’y aller petit à petit, surtout pour les débutants. Et pour une vie quotidienne sans tensions et sans stress, il ne faudra pas oublier de positiver, car le bonheur dépend en grande partie de la force du mental.

 

Commentez via Facebook