[Actu] Stress post-présidentielle : les psys s’inquiètent du phénomène Trump

0
95

Donald Trump n’avait même pas encore gagné les élections qu’il était déjà au cœur de la polémique. Les psychologues et psychiatres américains voyaient en ce personnage, un être froid et sans cœur. Maintenant qu’il est au pouvoir, les craintes des psys sont d’autant plus justifiées, concernant surtout les conséquences des résultats sur le mental des Américains.

Du stress avant et après son accès au pouvoir

 

Il y a quelques mois de cela, Donald Trump avait fait la une des journaux et des Tabloïds américains. Ces derniers reprenaient ses paroles injurieuses et racistes envers les femmes, les musulmans et les immigrés. Les psychologues l’avaient aussi prédit, s’il venait à monter au pouvoir alors, cela générerait des conséquences psychologiques importantes pour les Américains, surtout les plus vulnérables.

Meredith Shirey, une psychologue spécialisée dans le mariage et la famille, basée à New York, a déclaré aux micros de France 24 que l’élection de Trump n’a pas fait que des heureux. Bon nombre de ses patients, issus de minorités ethniques, craignent en effet que leur existence sur le sol américain devienne invivable dans les années à venir. D’ailleurs, les propos concernant la construction d’un mur à la frontière du Mexique ne viennent pas améliorer la situation. La psy ajoute que ce sentiment d’anxiété et de stress est désormais le quotidien de la plupart des Américains.

Un avenir incertain pour beaucoup d’Américains

 

Lindsey Pratt, une psychothérapeute de New York spécialisée dans les traumatismes sexuels, revient quant à elle sur les confidences du magnat de l’immobilier concernant ses pratiques sexuelles. D’après elle, il est triste que des femmes subissent les assauts de ce genre d’individus et le fait qu’ils puissent s’en vanter par la suite est d’autant plus traumatisant. Beaucoup de ses patients ont souffert de viols, d’actes de misogynie et de harcèlement sexuel et elles ont été horrifiées d’entendre les propos de Trump. Pour certaines, l’image de Donald Trump est désormais associée à la haine, à l’anxiété et à la dépression, car elle fait remonter des souvenirs douloureux à la surface.

D’autres psychologues ont émis leur avis après les présidentielles et d’ailleurs, un manifeste a été publié en ligne pour dénoncer les propres machos, racistes et misogynes du nouveau chef d’État. Rédigé par William J. Doherty, professeur au Département de la famille des sciences sociales à l’Université du Minnesota et thérapeute.

Des paroles qui peuvent avoir des conséquences graves

 

Certains psychologues redoutent que les propos de Donald Trump viennent influencer le comportement des Américains, cela entraînerait le chaos. Ceux qu’il aime à appeler « les autres » risquent d’en payer le prix et d’ailleurs, bon nombre de professionnels craignent que les propos soient pris à la lettre par des partisans de Trump. L’effet Trump risque fort d’attiser la haine contre les gens de couleurs et les musulmans et donner libre droit aux partisans de l’extrême droite.

Commentez via Facebook