Le poisson est un aliment sain et riche en protéines, particulièrement important pour ses acides gras oméga-3, qui sont des graisses essentielles que notre corps ne produit pas par lui-même.

Les acides gras oméga-3 jouent un rôle essentiel dans la santé du cerveau et du cœur. Il a été démontré que les oméga-3 diminuent l’inflammation et réduisent le risque de maladie cardiaque. Ils sont également importants pour le développement prénatal des bébés.

Les chercheurs recommandent de manger du poisson au moins 2 fois par semaine, en particulier des poissons gras comme le saumon, le touladi, les sardines et le thon germon, riches en oméga-3.

Pourtant, il existe certains risques associés à la consommation régulière de poisson. Des contaminants tels que le mercure et les biphényles polychlorés (PCB) se retrouvent dans les eaux souterraines, lacustres et océaniques à partir de nos déchets ménagers et industriels, puis dans les poissons qui y vivent.

Les chercheurs conseils d’éviter les poissons présentant des niveaux plus élevés de contamination au mercure, qui comprennent généralement :

 

  • Requin
  • Espadon
  • maquereau
  • poisson-tuile

Les 12 poissons superstars suivants ont figuré sur notre liste des « meilleurs poissons » non seulement pour leur excellent profil nutritionnel et de sécurité, mais aussi parce qu’ils sont respectueux de l’environnement – étant pêchés ou élevés de manière responsable, et non surexploités.

  1. Saumon d’Alaska

Il y a un débat pour savoir si le saumon sauvage ou le saumon d’élevage est la meilleure option.

Le saumon d’élevage est nettement moins cher, mais il peut contenir moins d’oméga-3 et moins de vitamines et de minéraux, selon qu’il est enrichi ou non. Le saumon est une excellente option pour votre alimentation en général, mais si votre budget le permet, optez pour la variété sauvage.

  1. Morue

Ce poisson blanc floconneux est une excellente source de phosphore, de niacine et de vitamine B-12. Une portion cuite de 3 onces contient 15 à 20 grammes de protéines. Essayez une sauce piccata sur la morue pour un bon complément.

 

  1. Hareng

Poisson gras semblable à la sardine, le hareng est particulièrement bon fumé. Cependant, le poisson fumé est riche en sodium, alors consommez-le avec modération.

  1. Mahi-mahi

Poisson tropical ferme, le mahi-mahi peut supporter presque toutes les préparations. Parce qu’il est aussi appelé coryphène, il est parfois confondu avec le dauphin mammifère. Mais ne vous inquiétez pas, ils sont complètement différents.

Essayez des tacos mahi-mahi noircis avec une mayonnaise chipotle pour le dîner.

  1. Maquereau

Contrairement au poisson blanc plus maigre, le maquereau est un poisson gras, riche en graisses saines. Le maquereau royal est un poisson à haute teneur en mercure, alors optez pour l’Atlantique à faible teneur en mercure ou des choix de maquereau plus petit.

  1. Perche

Autre poisson blanc, la perche a une texture moyenne et peut provenir de l’océan ou de l’eau douce. En raison de son goût doux, une panure panko savoureuse s’y marie bien.

  1. Truite arc-en-ciel

La truite arc-en-ciel d’élevage est en fait une option plus sûre que la truite sauvage, car elle est élevée à l’abri des contaminants. Et, selon les chercheurs, c’est l’un des meilleurs types de poisson que vous puissiez manger en termes d’impact environnemental.

  1. Sardines

Egalement poisson gras, la sardine est riche en de nombreuses vitamines. La version en conserve est facile à trouver, et elle est en fait plus nutritive parce que vous consommez le poisson entier, y compris les os et la peau – ne vous inquiétez pas, ils sont à peu près dissous.

Essayez de garnir une salade d’une boîte de conserve pour un bon repas.

  1. Bar rayé

Qu’il soit d’élevage ou sauvage, le bar rayé est un autre poisson durable. Il a une texture ferme mais feuilletée et est plein de saveur.

  1. Thon

Qu’il soit frais ou en conserve, le thon est un favori de beaucoup. Lorsque vous cueillez du thon frais, choisissez un morceau brillant et sentant l’océan. C’est aussi facile à préparer – tout ce dont il a besoin, c’est d’une saisie rapide à feu vif. Il est recommandé aux gens de limiter l’albacore, le germon et le thon ahi en raison de leur teneur élevée en mercure. Au lieu du blanc, qui est le germon, choisissez « morceau léger » lorsque vous achetez du thon en conserve. Le thon pâle est presque toujours l’espèce à faible teneur en mercure appelée listao.

  1. Goberge sauvage d’Alaska

La goberge d’Alaska est toujours capturée à l’état sauvage dans le nord de l’océan Pacifique. En raison de sa saveur douce et de sa texture légère, c’est le poisson le plus souvent utilisé pour les bâtonnets de poisson et autres produits de poisson panés.

  1. Omble chevalier

L’omble chevalier fait partie de la famille du saumon. Il ressemble à du saumon et sa saveur se situe quelque part entre le saumon et la truite, un peu plus comme la truite. La viande est ferme, fine flocons et teneur élevée en matières grasses. Sa chair va du rouge foncé au rose pâle.

L’omble chevalier d’élevage est principalement élevé dans des réservoirs à terre qui créent moins de pollution que ceux des eaux côtières.

 

Consommer une variété de poissons plusieurs fois par semaine fournira de nombreux nutriments nécessaires à une alimentation bien équilibrée. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous avez un problème de santé, consultez votre médecin avant d’incorporer du poisson contenant du mercure.

Commentez via Facebook