La dépendance numérique Covid19 : gestes à faire et mesures à prendre pour l’éviter

0
44

Si le numérique est initialement un outil pour faciliter aussi bien le quotidien que le travail, il peut se présenter, malheureusement, comme un objet de dépendance. Selon une étude, le tiers des Français déclare être dépendant aux écrans, 60 % d’entre eux affirment jeter un œil sur leur tablette ou leur Smartphone dès le levé du jour. Mais encore ? 34 % des salariés connectés consultent toutes les 15 minutes leur messagerie. Et le phénomène s’intensifie auprès des jeunes. Afin de freiner ce besoin compulsif du numérique, voici les gestes à faire et les mesures à prendre pour s’en préserver.

Établir des créneaux horaires pour se connecter

Que ce soit pour consulter les e-mails, pour regarder les infos ou pour vérifier les notifications, il est préférable de déterminer les horaires pour se connecter. Il est par exemple possible de fixer la consultation le matin et avant de dormir. Ainsi, l’on pourra profiter de toute la journée pour savourer l’instant présent, l’environnement qui nous entoure.

Utiliser internet quand il le faut

Que l’on souhaite faire du shopping en ligne, réserver un billet d’avion ou se renseigner sur un spectacle, il faut limiter l’usage d’internet uniquement lorsqu’on a besoin. Pour éviter d’être séduit par les annonces et autres publicités ou encore par d’autres divertissements, se fixer une durée peut s’avérer être plus efficace. Par exemple, pour faire ses emplettes en ligne, on peut consacrer au maximum 30 minutes.

Essayer d’éteindre les téléphones pendant les réunions

Que ce soit des réunions d’affaires, des réunions familiales ou des fêtes entre amis, les invités doivent éteindre leurs téléphones pour pouvoir jouir pleinement des échanges verbaux. Certains organisateurs appliquent même des règles en imposant aux invités de déposer leurs Smartphones dans une corbeille et de les reprendre une fois que l’évènement touche à sa fin.

Se déconnecter lors des déplacements

Si le fait de téléphoner au volant est strictement interdit, les autres passagers peuvent toujours regarder un film ou écouter de la musique à bord. Pour réduire ce besoin du numérique, il est conseillé aux voyageurs de laisser les écouteurs et de profiter du paysage. S’il est important de prendre des photos en guise de souvenir, il est toujours possible de sortir le bon vieil appareil photo argentique.

Se remettre au sport

Faire du sport est un moyen radical de vivre l’instant présent sans numérique. Pour que l’expérience soit entièrement « sans numérique », il vaut mieux éviter l’usage des gadgets connectés comme les trackers d’activité ou encore les oreillettes Bluetooth et se contenter de ressentir par les sens la force et la capacité du corps.

Commentez via Facebook