25 C
France
samedi, décembre 3, 2022

s'abonner

Les 7 rues les plus charmantes et les plus belles de Paris

Paris est le terrain de jeu ultime pour le flâneur – le vagabond sans but de Baudelaire, un explorateur urbain heureux de serpenter partout où les rues les mènent. La disposition sans grille de la ville et ses rues piétonnes prisées invitent à des heures de promenade, et la détermination de la maire Anne Hidalgo à pousser les voitures toujours plus loin du centre-ville a rendu Paris plus accessible à pied que jamais.

Alors que les rues de la ville vont du graveleux au charmant en passant par le cinéma, il y en a qui attirent votre attention plus que d’autres. Dans une certaine mesure, c’est une question de goût – vous préférerez peut-être l’agitation parfumée de la rue des Martyrs à la classique rue pavée de l’Abreuvoir qui trace un chemin jusqu’à Montmartre. Bien sûr, il y a toujours les Champs-Élysées. Mais si vous cherchez à sortir des sentiers battus, il y a quelques itinéraires que vous voudrez peut-être envisager.

Qu’elles offrent une vue sur la Tour Eiffel ou un choc de maisons aux couleurs pastel, ces rues valent le détour lors de votre prochaine visite.

Rue de l’Abreuvoir 

Il n’y a pas de meilleure approche pour visiter Montmartre et le Sacré-Cœur que le tronçon en pente de la rue de l’Abreuvoir. Bordée de maisons couvertes de lierre et fleurie de glycines en été, cette colline pavée est un voyage nostalgique dans le passé de Paris, complètement hors du temps (si vous pouvez regarder au-delà de l’arrêt de bus à la base et de la foule qui prend des selfies).

Commencez par la place Dalida, où un buste rend hommage au regretté auteur-compositeur-interprète (vous connaissez celui qui a connu la renommée de « Paroles Paroles ») et admirez la vue parfaite sur la basilique du Sacré-Cœur. Plus haut, la rue est couronnée par La Maison Rose, célèbre sur Instagram, un restaurant français traditionnel qui offre un fond parfaitement rose pour les photos. Juste en avant sur la gauche se trouve le seul vignoble de Paris, Le Clos Montmartre, propriété privée de la Ville de Paris (mais qui propose des visites guidées au public pendant quelques semaines chaque année).

Rue Crémieux

Cette charmante rue du 12e regorge de teintes plus pastel qu’une boîte Crayola et attire des foules de vivaneaux sur les réseaux sociaux, au grand désarroi des résidents locaux. Mais malgré sa réputation touristique, la rue vaut vraiment le détour. C’est un départ ludique des larges boulevards haussmanniens blancs de Paris. Après avoir pris quelques photos, dirigez-vous vers la Coulée verte René-Dumont à proximité pour une promenade le long de la promenade luxuriante et bordée de plantes, qui s’étend sur près de 5 kilomètres le long d’un tronçon de voie ferrée abandonnée qui offre une vue imprenable sur Paris.

Rue des Volubilis

La bien nommée Cité Florale est nichée dans le 13ème, à deux pas du Parc Montsouris. Un labyrinthe de ruelles bucoliques – rue des Glycines, rue des Orchidées, rue des Iris, rue des Liserons et rue des Volubilis – composent ce coin pittoresque de Paris. Ici, des pommiers crabes bordent la route et des maisons de ville aux couleurs pastel sont couvertes de lierre ou fleuries de glycines. Il y a une qualité de village dans les petites rues, où les chats s’entrecroisent et tout est dans les détails : les entrées carrelées et les auvents Art nouveau en verre et en fer forgé en font un endroit spécial pour se promener.

Rue des Martyrs

Cette rue historique est le rêve d’un gourmand, avec des étals de marché débordant de produits frais, des pâtisseries parfumant la rue avec des délices fraîchement sortis du four et des épiceries aux allures de bijoux proposant des huiles d’olive luxueuses, des confitures et des accessoires de pique-nique sans fin. De Notre-Dame-de-Lorette à Montmartre, ce hotspot de South Pigalle abrite une multitude de cafés, restaurants et boulangeries, dont le célèbre centre de pizza napolitain Pink Mamma (et leur speakeasy, No Entry), la pâtisserie primée Sébastien Gaudard , KB CaféShop, Rose Bakery et plus encore. Assurez-vous de faire un détour pour faire un tour dans le musée de la Vie Romantique à proximité, un petit musée qui possède l’une des cours les plus pittoresques de la ville.

Rue de Belleville 

Pour un goût un peu plus authentique du Paris d’aujourd’hui, rendez-vous rue de Belleville dans le 20ème. Le tronçon qui s’étend entre les stations de métro Belleville et Pyrénées offre un aperçu de la tour Eiffel et regorge d’excellente cuisine chinoise, de bars à cocktails artisanaux (Combat vaut un verre ou plusieurs), de centres culturels (comme Culture Rapide, un cabaret qui met lors de soirées de création parlée et de poésie slam), et des sites historiques comme la maison d’enfance d’Édith Piaf. La Cave de Belleville est votre guichet unique pour le vin, le fromage, le pain et d’autres produits de première nécessité pour organiser un pique-nique dans le parc des Butes Chaumont à proximité.

Juste à côté de la station de métro Belleville se trouve l’un des cafés les plus historiques de la ville, Aux Folies. Des gens de tous âges se rassemblent ici pour se bousculer pour des sièges sur cette terrasse toujours bondée et enfumée, qui se déverse dans la ruelle voisine remplie de graffitis.

Rue de Seine & Rue de Buci

Aucun voyage à Paris n’est complet sans une balade à Saint-Germain-des-Près, l’un des quartiers les plus chics et les plus historiques de la ville. Célèbre pour son « Triangle d’or » de cafés adorés par Hemingway, Fitzgerald et Stein, l’énergie de ce quartier atteint son apogée à l’intersection de la rue de Seine et de la rue de Buci, une allée piétonne animée bordée de cafés. Avant de suivre la rue de Seine jusqu’à – vous l’avez deviné, la Seine – arrêtez-vous pour un rosé au Bar du Marché, un favori du quartier avec un auvent classique à rayures rouges et blanches et une terrasse énergique. Juste au-delà se trouve Freddy’s, un petit bar à vin ouvert sept jours sur sept (oui, même le dimanche !) et qui sert de petites assiettes à se lécher les doigts autour d’une cuisine ouverte.

Rue des Barres 

Si vous avez de la chance, vous apercevrez peut-être des nonnes se promener sur cette place ensoleillée juste à côté de la Seine, qui ressemble à une carte postale du passé de Paris. Situé au cœur du Marais, ce petit tronçon de 450 pieds est l’une des plus anciennes rues de la ville – il est visible sur des cartes datant de 1550. Les façades bleues et rouges vibrantes offrent un éclat de couleur primaire qui contraste avec les siècles L’église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, qui date du XVIe siècle et est en construction depuis des années. Le bâtiment en calcaire au bout de la rue est entouré de lierre toute l’année, ce qui offre un décor particulièrement pittoresque. Au pied de la rue se trouvent le Café Louis Philippe et Chez Julien, qui servent des plats français classiques dans un cadre charmant à l’ancienne.

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles