Stress : les bienfaits de la sieste

0
566

L’idée de faire une petite sieste l’après-midi laisse encore plusieurs personnes perplexes puisque cette activité est souvent reliée à la paresse. En effet, dans ce monde moderne constamment en activité, seul les enfants en bas-âge bénéficient d’une petite sieste tandis que l’horloge biologique des adultes est programmée à une unique phase de sommeil nocturne dont la durée dépendra de leur quotidien. Pourtant, la sieste est une véritable source de bien-être idéale à intégrer dans votre quotidien pour équilibrer autant votre santé physique que mentale.

Pourquoi faire la sieste ?

Le manque de sommeil entraîne de graves conséquences non seulement sur vos performances et votre productivité, mais est aussi le premier facteur qui entraîne le stress. En effet, l’irritabilité est le premier signe du manque de sommeil puisque votre corps et votre esprit sont en somnolence et cherchent impérativement à combler cette déficience de votre horloge biologique en baissant l’énergie dépensée.

La quantité d’heures de sommeil idéal de l’homme est en moyenne 8h par jour. Les aléas du monde moderne ne permettent cependant pas à la majorité de la population de remplir ce temps de sommeil. Ainsi, plus de la moitié de la population dispose d’une mauvaise qualité de sommeil et dort moins de 7h par jour. La sieste est le meilleur moyen d’évacuer naturellement le stress en compensant ce manque de temps de sommeil journalier. Ce sommeil réparateur vous offre un regain d’énergie, la restauration de votre vigilance ainsi que votre motivation pour rester performant et attentif durant le reste de la journée grâce à l’effet relaxant qu’il procure. Cette énergie supplémentaire gagnée vous permettra aussi de mieux appréhender les aléas du quotidien et vous rendra moins irritable puisque votre cerveau trouvera le travail moins pénible.

Comment faire la sieste ?

Une sieste peut durer entre 5 à 30 minutes et s’effectue généralement en début d’après-midi afin de commencer la seconde tranche horaire de travail dans de meilleures conditions physiques et psychologiques. Au-delà de ce laps de temps, la sieste peut engendrer un effet contraire à ses objectifs puisque votre réveil sera difficile et n’entraînera que plus de stress ainsi qu’une grande baisse de la performance. Une sieste de plus de 30 minutes, aussi appelée inertie du sommeil, entraînera chez vous une sensation d’ivresse où il vous sera difficile de reprendre tous vos esprits pour prendre des décisions rationnelles et où la mauvaise humeur ne fera que s’imposer dans vos interactions et vos échanges.

Après une nuit de sommeil agitée, il est donc essentiel de programmer une période de sieste l’après-midi pour retrouver tous vos esprits et combattre le cercle vicieux du stress. Pour ce faire, en étant assis ou allongé sur votre siège de bureau ou canapé, l’essentiel est de trouver la position idéale qui vous permettra de détendre tous vos muscles, de fermer les yeux et ralentir la respiration. Afin de vous lever au bon moment, programmez votre réveil et réveillez-vous progressivement en bougeant petit-à-petit les différentes parties de votre corps tout en respirant calmement et profondément avant d’ouvrir les yeux.

Commentez via Facebook