25 C
France
mercredi, août 17, 2022

s'abonner

Tabagisme et stress: même combat!

Le stress, s’il est positif aide à avancer, mais lorsqu’il est négatif alors, il devient handicapant. Les sources de stress sont aussi nombreuses que variées, mais heureusement, les solutions qui aident à calmer l’état de stress le sont tout autant.

Stress et tabac : quelle relation ?

 

Le stress se réfère à une montée d’adrénaline, un sentiment mêlant peur, anxiété et désarroi qui apparaît lorsqu’on est en face à une situation à risque ou confronté à un grand choc émotionnel. La cigarette pour sa part, est un stimulant que certaines personnes associent à un anti-stress puissant alors que c’est elle-même un facteur de stress. En effet, en allumant une cigarette, les fumeurs ressentent une hausse de leur tension artérielle et une accélération de leur fréquence cardiaque. S’ils assimilent cela à un sentiment détente, on en conviendra que c’est tout le contraire et le peu de sentiment de relaxation qu’elle promet n’est rien d’autre qu’un leurre.

Le sentiment d’accalmie que ressentent les fumeurs après une bouffée provient notamment de la confusion qui règle entre les symptômes de sevrage et le stress ambiant. C’est un piège, car la baisse du taux de cortisol n’est pas ancrée, ce qui fait que le stress appelle le stress alors que l’on pense naïvement que la cigarette calme le stress. Entre deux cigarettes, l’on repère également d’autres signes traduisant le stress tels qu’une nervosité, une irritabilité et des problèmes de concentration chez les gros fumeurs.

Comment expliquer le sentiment d’apaisement ?

 

La sensation de bien-être qu’accordent les cigarettes n’est que passagère et pour retrouver ce sentiment de plénitude, il faudra au fumeur enchaîner les cigarettes. L’on peut ainsi dire qu’il n’y a aucun miracle dans les effets de la cigarette  et bien souvent, le sentiment de calme retrouvé n’est ne traduit que la disparition des symptômes de sevrage. Par ailleurs, les gens qui sont contraints de ne pas fumer ont bien souvent tendance à croire que la prochaine cigarette qu’ils vont fumer va leur faire du bien. À ce stade, l’autosuggestion va prendre le dessus et vient conforter le mental sur le fait que la cigarette apporte réellement des bienfaits contre le stress.

Selon une récente étude menée par deux chercheurs de l’Université de Yale sur une base de 10.000 personnes âgées de 50 à 64 ans, le stress tend à augmenter la consommation de cigarette, ce qui rend le sevrage difficile. Or, on sait que le tabac et le stress sont tous les deux sources de stress, ce qui rend leur association nocive que ce soit pour le bien-être physique ou mental. D’après les résultats de leurs études, l’équipe de chercheurs new-yorkais en est arrivée à la conclusion selon laquelle, c’est le tabac qui conduit au stress et non le contraire !

 

Related Articles

Stay Connected

96,645FansJ'aime
0SuiveursSuivre
- Advertisement -

Latest Articles